Qui sommes-nous ?

L’association ALDÉRAN

Plus l’Être Humain sera éclairé, plus il sera libre. – Voltaire

 

Revenir à la philosophie, la remettre au cœur du monde moderne

L’origine de l’association ALDÉRAN remonte à la fin des années 60. C’est une association à but non lucratif fondée le 16 août 1969 à Berkeley par la réunion de 18 sociétés philosophiques sur le principe d’une fédération (ALDÉRAN International) avec le soutien de philosophes comme Julian Huxley, A.J. Ayer, Bertrand Russell ou Moses Finley.

Créée par des philosophes et pour la philosophie, elle est partie du constat que les pratiques philosophiques contemporaines, scolaires et universitaires étaient fort éloignées de l’esprit véritable de la philosophie, confondant le plus souvent histoire de la philosophie et l’acte de philosopher, et qu’un système de pensée ou une idéologie n’étaient pas forcément une philosophie pour autant. Ils proposèrent non pas de créer une énième société philosophique universitaire, mais de réouvrir une école de philosophie au sens antique du terme. Le projet s’inspire plus particulièrement du Lycée d’Aristote, pour faire sortir la philosophie de sa pratique scolaire et académique, lui redonner une place au coeur de la cité, la rendre accessible à tous, et renouer avec le plaisir de philosopher et de partager l’aventure de la pensée libre.

Sa mission est d’assurer la promotion, la diffusion et la connaissance de la philosophie humaniste moderne, et de manière plus générale, de la culture, des arts et des sciences. Ses objectifs sont de promouvoir et de démocratiser la philosophie, de contribuer à l’émancipation des individus et au progrès humain sous toutes ses formes. Par ses valeurs, sa volonté d’ouverture et de permettre à tous d’accéder à la philosophie, elle se rattache aux mouvements d’éducation populaire.

L’association ALDÉRAN milite dans l’esprit du renouveau philosophique pour la diffusion de la philosophie en dehors des milieux spécialisés, pour un retour à l’essentiel de la démarche philosophique, à une philosophie pratique et citoyenne, capable d’apporter des réponses autant sur les problèmes existentiels fondamentaux que les problèmes de société. Plus les individus seront éclairés, plus ils pourront être libres. Loin des approches philosophiques « intellectualisantes », métaphysiciennes ou dogmatistes, c’est un retour à l’esprit premier de la philosophie en tant que quête de sagesse.

À Toulouse, l’Association ALDÉRAN Toulouse fut créée par Henriette Combes et Michel Autefage en 1985 et depuis cette date elle propose des activités régulières dont le nombre et la diversité ont augmenté chaque année. Animée par des bénévoles passionnés de philosophie, l’association est à la fois un centre d’enseignement philosophique, un lieu de dialogue et d’échanges qui regroupe dans une même dynamique philosophique des individus de tous horizons.

Le nom de notre association

Le nom de notre association est issu de l’acronyme (A.L.D.E.R.A.N) des initiales des noms des principaux porteurs de ce projet en 1969 (Alan Abel, Walter Lowenfels, J. D. Davenport, Paul Edwards, Margareth Ridson, Isaac Asimov, Ernest Nagel), lancé lors du 13ème congrès de Philosophie Progressiste en 1968. N’arrivant pas à choisir un nom particulier, l’usage fut pris de dénommer le projet par l’acronyme de ses rapporteurs, et finalement il fut adopté en 1969. Ce nom n’avait donc pas de signification particulière à l’origine, c’est la vie de l’association qui lui a donné une identité et une histoire.

Nos objectifs philosophiques

Les objectifs de notre association peuvent se résumer autour de trois d’objectifs :

  • Assurer la diffusion et la connaissance de la philosophie humaniste, de la culture, des arts et des sciences.
  • Permettre à tout individu de mieux se connaître, de s’émanciper, de s’épanouir, de développer ses capacités naturelles, de progresser vers le bonheur et d’atteindre sa plus haute réalisation humaine.
  • Mettre en pratique la philosophie dans le monde. Agir pour le bien et le progrès de l’Humanité sous toutes ses formes et dans tous les domaines possibles.

Une association entièrement auto-financée

L’association est entièrement autofinancée afin de garantir son indépendance (qui vous finance vous contrôle) et son autonomie perenne. Nous ne recevons donc aucune subvention. Nos ressources proviennent uniquement des adhésions, des dons et des prestations de l’association  (publications, librairie, audiothèque…). Grâce à cela depuis 1985, notre association d’éducation populaire s’efforce de rendre la philosophie, les sciences et la culture accessibles au plus grand nombre sans discrimination financière (activités gratuites ou à des prix modiques), contribuant à favoriser l’émancipation et le progrès humain.

Une association animée par des bénévoles

Un autre principe important de notre association est le bénévolat, considéré comme une forme de praxis philosophique, de mise en pratique philosophique. Notre association est ainsi animée par des bénévoles passionnés de philosophie, provenant d’horizon professionnels et personnels très divers. De même, tous nos intervenants interviennent bénévolement, pour le plaisir de partager leurs connaissances et d’échanger avec le public.

La démocratisation de la philosophie

En raison de notre mission de démocratisation de la philosophie, la plupart de nos activités sont gratuites ou à des prix modiques. L’accès à la philosophie, à la connaissance ou à la culture, ne devant pas être subordonné à des questions d’argent. La plupart de nos activités sont accessibles sans adhésion.

Agir pour le progrès, les droits humains et la liberté

Le travail de notre association ne se borne pas à faire connaître Aristote ou Voltaire (ce qui est déjà bien en soi !). La philosophie est porteuse d’un certain nombre de principes et valeurs intrinsèquement politiques. Au-delà des conférences et des débats, elle a pour mission de promouvoir et de défendre les valeurs universelles de l’humanisme moderne, démocratiques, républicaines, laïques, rationalistes, d’équité et de fraternité, l’association est engagée dans toutes les luttes pour la défense des droits humains, du progrès social, de l’équité sociale et de la liberté. C’est un combat de tous les jours contre l’ignorance, les croyances, les superstitions, le racisme, la violence, l’homophobie, l’antisémitisme, le sexisme et les nationalismes en tout genre. Nos actions ont pour objectif sur le plan social de contribuer à l’émancipation des individus et à la libération de l’Humanité. L’association est un mouvement d’éducation populaire, base indispensable de la citoyenneté, de la démocratie et de l’épanouissement humain.

Un courant philosophie humaniste issu des Lumières

Le courant philosophique de notre association est celui de l’humanisme moderne, issu des Lumières, dont les racines remontent à l’humanisme de la Renaissance et aux philosophies grecques, plus particulièrement aristotéliciennes. Voici quelques auteurs de référence pour notre courant philosophique : Thalès de Milet, Anaximandre, Héraclite d’Éphèse, Démocrite, Anaxagore, Aristote, Épicure, Cicéron, Lucrèce, Marc-Aurèle, Erasme, Pomponazzi, Rabelais, Etienne Dolet, Montaigne, Vanini, La Mothe Le Vayer, Francis Bacon, Descartes, Spinoza, John Locke, Fontenelle, Montesquieu, Voltaire, La Mettrie, Diderot, D’Alembert, Helvétius, D’Holbach, Condillac, Hume, Lessing, Olympe de Gouges, Condorcet, Thomas Paine, Anacharsis Cloots, William Godwin, Mary Wollestonecraft, Richard Carlile, H.D. Thoreau, Feuerbach, Max Stirner, Ludwig Büchner, Victor Schoelcher, John Stuart Mill, Darwin, Charles Bradlaugh, Thomas Huxley, Léon Bourgeois, Jack London, Upton Sinclair, Bertrand Russell, Saint-Exupéry, George Orwell, Julian Huxley, René Cassin, Vercors, Primo Lévi, Albert Camus, Ernst Nagel, Jean Rostand, Karl Popper, Carl Sagan, Edgar Morin, Albert Jacquard, Boris Cyrulnik, Jean Hamburger, Elisabeth et Robert Badinter, Stephen Jay Gould, Marcel Conche, André Comte-Sponville, Pierre Sansot, Robert Misrahi, Henry Broch, Pierre Hadot, Matthew Lipman, Richard Dawkins, Paul Kurtz, Paul Edwards, Roman Wallis, Mario Bunge, Jacques Bouveresse, Guillaume Lecointre…

Nos principales positions philosophiques

Notre courant philosophique est libéré de la métaphysique, de l’idéalisme et de tout théisme. Il est matérialiste, athée, réaliste, naturaliste, rationaliste, pragmatiste, humaniste, existentialiste, individualiste et libéral, tenant des origines évolutionnistes du vivant et de l’Homo Sapiens. Il défend les principes des droits humains, des libertés individuelles, du progrès social, le féminisme universaliste, la démocratie, la laïcité, de l’éducation, l’accès à la connaissance et à la culture pour tous, la citoyenneté du monde, le pacifisme, l’économie sociale et l’écologie profonde, et de manière plus générale, tout ce qui peut contribuer à l’émancipation humaine. Sur un plan plus intérieur, nous soutenons l’importance du libre-arbitre et de la libre pensée, de la connaissance de soi, du perfectionnement humain, des valeurs de l’altruisme, de la solidarité, de la fraternité, de la tolérance, de respect et de dignité humaine, de la positivité du plaisir, de l’épanouissement de soi et du droit au bonheur.