Philosophes

Déjà vus

Debord : Guy Debord : la philosophie subversive réalisée Agrandir l'image

Exclusivité web !

Debord : Guy Debord : la philosophie subversive réalisée

1000-211

Conférencier  : Gislain Vergnes — Pour les cinquante ans de l'Internationale Situationniste (1957), c'est l'occasion de célébrer Guy DEBORD (1931-1994). Et, en même temps, les quarante ans (décembre 1967) de la publication de "La société du spectacle", exposé de la théorie situationniste… [Plus de détail]

Plus de détails

5,00 € TTC

En savoir plus

  • Fichier audio MP3 128 kbps CBR
  • Taille : 106,76 Mo
  • Durée : 1h 51m 12s

 

Guy debord : la philosophie subversive réalisée
Cinquantenaire de l’Internationale Situationniste : 1957 - 2007

 

Conférence de Gislain Vergnes donnée le 14/12/2007 à la Maison de la philosophie à Toulouse.

 

Pour les cinquante ans de l'Internationale Situationniste (1957), c'est l'occasion de célébrer Guy DEBORD (1931-1994). Et, en même temps, les quarante ans (décembre 1967) de la publication de "La société du spectacle", exposé de la théorie situationniste. C'est une critique radicale et globale de la société contemporaine qui trouve son inspiration dans les mouvements littéraires et artistiques de la première moitié du XXème siècle (dadaïsme, surréalisme, lettrisme). Elle tire son argumentaire de la relecture de MARX, initiée par György LUKACS, dont les analyses sont réadaptées à la société actuelle. Pour le style, Guy Debord s'était ciselé une langue classique rappelant Bossuet, Retz, Pascal, mais aussi, pour ce qui est de ses films, les grands réalisateurs des années 40-50. Il recourait en plus à la technique du détournement (citations détournées), à l'exemple de Lautréamont. Animés par un enthousiasme proprement renversant, les situationnistes visaient, parmi leurs objectifs, à "la réalisation de la philosophie". Ils créèrent des concepts nouveaux sur des mots anciens : situation, dérive, spectacle... Guy Debord, penseur et stratège de la subversion culturelle et sociale, cinéaste aussi, a condensé en un film étonnant, voici juste trente ans, sa vision du monde et sa vie. Il l'a titré d'un vieux palindrome du Moyen-Âge, "In girum imus nocte et consumimur igni" ; et à la fin il nous demande de tout reprendre depuis le début.

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Debord : Guy Debord : la philosophie subversive réalisée

Debord : Guy Debord : la philosophie subversive réalisée

Conférencier  : Gislain Vergnes — Pour les cinquante ans de l'Internationale Situationniste (1957), c'est l'occasion de célébrer Guy DEBORD (1931-1994). Et, en même temps, les quarante ans (décembre 1967) de la publication de "La société du spectacle", exposé de la théorie situationniste… [Plus de détail]

Aperçu des premières pages