Histoire du 18ème siècle

Déjà vus

Le complot maçonnique dans la révolution française Agrandir l'image

Exclusivité web !

Le complot maçonnique dans la révolution française

1000-411

Conférencier : Jean-Pierre Mayeux - Lorsqu’au XVIII° siècle, en 1723, se constitue la Franc-maçonnerie dite... [Plus de détail]

Plus de détails

5,00 € TTC


Notice: Undefined index: wishlists in /home/alderanpg/www/telechargement/tools/smarty/sysplugins/smarty_internal_templatebase.php(157) : eval()'d code on line 30

Notice: Trying to get property of non-object in /home/alderanpg/www/telechargement/tools/smarty/sysplugins/smarty_internal_templatebase.php(157) : eval()'d code on line 30

Notice: Undefined index: wishlists in /home/alderanpg/www/telechargement/tools/smarty/sysplugins/smarty_internal_templatebase.php(157) : eval()'d code on line 39

Notice: Trying to get property of non-object in /home/alderanpg/www/telechargement/tools/smarty/sysplugins/smarty_internal_templatebase.php(157) : eval()'d code on line 39
Ajouter à ma liste d'envies

En savoir plus

Fichier audio MP3 192 kbps CBR

Taille : 109,1 Mo

Durée : 1h 15m 46s

 

LE MYTHE DU COMPLOT MAÇONNIQUE DANS LA RÉVOLUTION FRANÇAISE

 

Conférence de Jean-Pierre Mayeux, docteur en philosophie, donnée le 08/04/2016 à la Maison de la philosophie à Toulouse.

 

Lorsqu’au XVIII° siècle, en 1723, se constitue la Franc-maçonnerie dite moderne ou spéculative, l’autorité romaine, croyant voir une nouvelle hérésie religieuse semblable au luthéranisme, au calvinisme, à l’anglicanisme réagira très rapidement et, dès 1738, le pape Clément XII dans la bulle «In eminenti», excommuniera le francs-maçons. Et cette condamnation solennelle sera renouvelée par l’encyclique «Providas» de Benoît XIV en 1751, enjoignant les princes et les pouvoirs d’agir sous peine des plus sévères sanctions. Plus qu’une simple défiance, on en était arrivé avec l’abbé Augustin Barruel, dans son célèbre «Mémoire pour servir à l’histoire du jacobinisme», à dénoncer la Franc-maçonnerie, d’abord comme une secte porteuse des idées des Lumières qui «infectait les gens de lettres», puis enfin comme la «synagogue de Satan». En fait, la thèse du «complot maçonnique» avait déjà été annoncée par le marquis de Luchet qui, en 1789, dans un «Essai sur la secte des Illuminés», s’en prenait aux jésuites, aux théosophes et bien sûr aux maçons qu’il accusait d’avoir couvert l’action des «Illuminés», non pas les adeptes du théologien jésuite Adam Weishaupt, mais les maçons mystiques et religieux.

Avis

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Le complot maçonnique dans la révolution française

Le complot maçonnique dans la révolution française

Conférencier : Jean-Pierre Mayeux - Lorsqu’au XVIII° siècle, en 1723, se constitue la Franc-maçonnerie dite... [Plus de détail]

Téléchargement – Aperçu des premières pages

Le complot maçonnique

Présentation, plan de la conférence et support documentaire

Téléchargement – Aperçu des premières pages (0)