Cercle de Zététique

 

Conférences sur la zététique le premier mercredi du mois à 20H30

 

Lieu : Maison de la Philosophie

PAF : 4€ - Adhérents : gratuit.

 

 

 

 

 


 

Programme du Cercle de Zététique 2018−2019

Télécharger le programme du Forum des Savoirs

 

 


Conférences mensuelles de démystification des phénomènes dits surnaturels, parapsychologiques et paranormaux. Les lumières de la Raison et de l’esprit critique contre les pseudo-sciences, les obscurantismes contemporains, les charlatans de l’occultisme, des pseudo-médecines, de laparapsychologie, manipulateurs de l’ignorance, les gourous de tout acabit, les exploiteurs de la crédulité et les profiteurs des croyances en tout genre ! Pour  un rationalisme offensif et vigilant.

PRÉSENTATION DU CERCLE

Le Cercle de Zététique de la Maison de la philosophie a été créé en 2003 par l’association ALDÉRAN à l’initiative d’Eric Lowen. Le mot “zététique”, du grec “dzètein”, “rechercher ” désigne la méthode de recherche critique, sceptique et rationaliste. Notre cercle s’inspire d’une longue tradition philosophique de lutte contre  l’obscurantisme remontant de l’antiquité (par exemple avec Evhémère) aux Lumières (par exemple avec Fontenelle et son Traité des oracles), et revivifiée par les travaux d’Henri Broch à Sophia Antipolis à la fin des années 1980.

Son premier objectif est de promouvoir la raison, l’objectivité, la rigueur scientifique et l’esprit critique en matière de connaissance. Son deuxième objectif est un travail de prévention, en démystifiant et dénonçant les pseudo-sciences, les charlatans de l’occultisme, les pseudo-médecines, la parapsychologie, l’ésotérisme, les mouvements sectaires, le paranormal, le surnaturel, les croyances et toutes les autres superstitions obscurantistes. Il est actuellement sous la responsabilité de Neset Mandi, qui a pris la succession d’Eric Lowen à la rentrée 2011.

 

 
 

Liens d’information sur la zététique

 


Retouvez toutes les conférences des années pérécédentes sur notre audiothèque

 


Archives du Cercle de Zététique


MERCREDI 10 OCTOBRE  À 20H30

DANS LE CADRE DE LA FETE DE LA SCIENCE 2018

LES FAUX PROCÈS CONTRE LA SCIENCE
De la méconnaissance de la science à l’obscurantisme

Conférence par Neset Mandi,
directeur du Cercle de Zététique

 

La science ne sait pas tout, la science ne peut pas tout, la science n’est pas assez spirituelle, la science n’est pas morale, la science désenchante le monde... Certaines de ces affirmations sont des vérités de La Palice. D’autres attendent de la science ce qu’elle ne peut donner. Quelles qu’elles soient, il faut les cataloguer, leur répondre et répondre aussi à leurs motivations sous-jacentes.

 

MERCREDI 07 NOVEMBRE À 20H30

HOMO IRRATIONALIS,
L’IRRATIONALITÉ DE L’HOMME

Conférence par Eric lowen
philosophe, directeur de l’UPP

Nous vivons dans le mythe anthropologique que nous soyons un être rationnel, de raison. Cela fut accentué par le fait que Linné baptisa notre espèce «Homo Sapiens», sous-entendant que nous soyons par nature un homo rationalis, dotés de la Raison, capacité si spécifique à l’Homme puisque les animaux en sont dépourvus… Or, la réalité humaine est assez éloignée, pour ne pas dire l’inverse, de ces belles idéalités. La réalité humaine est d’abord celle de l’irrationalité, qui est la norme du fonctionnement humain. Avant d’être, éventuellement, un homo rationalis, nous sommes un homo irrationalis.

 

 

MERCREDI 23 JANVIER À 20H30

 

QUELLE MÉTHODOLOGIE SCIENTIFIQUE
EN PSYCHOLOGIE ?

Conférence par Pierre Spizzi
philosophe, membre du cercle de zététique

De nombreuses croyances découlent de notre compréhension du comportement humain ou plutôt de ce que nous pensons en comprendre. Ces croyances sont bien plus larges que le simple café du commerce et peuvent se retrouver dans des sphères médicales ou décisionnelles importantes. L’objet de cette conférence est de s’interroger sur la démarche scientifique au sein des études psychologiques pour comprendre la psyché humaine. Psyché, qui de l’extérieur peut paraître « non scientifisable », au sens de non quantifiable, ouvrant ainsi la porte à toutes les affirmations et donc toutes les croyances.


COLLOQUE SAMEDI 02 FÉVRIER 2019
à la SALLE DU SÉNÉCHAL

SCIENCE ET MÉDIAS
Information ou
communication ?

Conférence par Sylvie Vauclair, Hervé Maisonneuve, François Gonon

Cliquez sur l'image pour avoir le programme détaillé

 

Quand nous voulons nous tenir informés des avancées scientifiques, nous sommes souvent déçus de la qualité de l’information dans les revues scientifiques et les médias. Dans le but d’éclairer la communication entre science et mé d i a s , l e c o l l o q u e v a a b o r d e r l e s problématiques suivantes : comment les scientifiques produisent leurs articles ? Comment est faite la vulgarisation de ceux-ci ? Comment les médias rendent compte de la science ?

 

10H15 : Ouverture du colloque

LES ENJEUX DE LA MÉDIATISATION DE LA SCIENCE
 

Présentation du colloque par Neset Mandi
directeur du Cercle de Zététique de Toulouse

 

A 10H30-12H

QU’EST-CE QUE COMPRENDRE ?

Conférence par Sylvie Vauclair
astrophysicienne, professeur émérite à l'Université Toulouse 3, membre honoraire de l’Institut
universitaire de France et membre de l’Académie de l’Air et de l’Espace.

 

Nous vivons une période étonnante de l’histoire de l’humanité, où la communication est devenue quasi instantanée sur toute la planète, où les informations circulent partout par l’intermédiaire de réseaux sociaux, bien au delà des discussions locales qui prévalaient encore au siècle dernier. Les médias scientifiques s’attachent à rendre les connaissances actuelles accessibles au plus grand nombre. Que savons-nous cependant de la manière dont ces informations sont interprétées par les individus qui les reçoivent ? Une communication réelle et profonde nécessite une réflexion collective sur la notion de compréhension. Qu’est-ce que comprendre ?

« Il y a beaucoup de gens à qui ça ne manque pas d’ignorer
comment l’univers a été créé. Ils ne considèrent pas leur vie
incomplète s’ils ne comprennent pas les secrets de notre monde.
Pour moi, ça me serait pénible de ne pas comprendre cette partie
de la vie et nous tachons de nous entraîner pour parvenir à
comprendre ce qui est la base des choses. »
Andreï Linde
université de Standford

 

A 14H00

PEUT-ON CROIRE LES
PUBLICATIONS
SCIENTIFIQUES ?
Biais et embellissements
polluent la sciences en histoire

Conférence par Hervé Maisonneuve, professeur de santé publique, qui
s'intéresse au développement de l'intégrité scientifique et du fonctionnement des
revues scientifiques.

La pression sur les chercheurs, appelée" Publish or Perish", pour assurer leur carrière et obtenir des ressources a influencé les comportements. Les chercheurs ont compris qu'il était demandé de publier beaucoup et vite plutôt que de publier de la qualité, et de citer abondamment des articles. Publier un article donne un statut et rend le chercheur 'vendable', l'article devenant un bien 'économique'. Il vaut mieux construire un CV plutôt que de s'intéresser au progrès et à l'avancement du savoir. Avoir écrit 800 articles est considéré comme une performance alors que ce devrait être regardé comme impossible. Pour atteindre ce but, les chercheurs ont embelli les publications afin de les rendre attractives : les résultats sont toujours statistiquement significatifs, les données sont torturées, des omissions existent, les conflits d'auteurs nuisent à la bonne marche des laboratoires, les images sont manipulées, etc... Bilan : plus de 50 %, voire 75 %, des publications ne sont pas le reflet de la réalité du laboratoire, et en plus  beaucoup trop de recherches ne sont pas reproductibles. En outre, les chercheurs qui dépensent une partie de leur temps à vulgariser la science pour le public sont pénalisés

 

A 15H30

JOURNALISTES ET SCIENTIFIQUES EN SITUATION D’INCERTITUDE
Pourquoi nombre de promesses de la science ne sont pas tenues ?

Conférence par François Gonon
directeur de recherche émérite au CNRS à Bordeaux. Il a travaillé pendant 35 ans comme neurobiologiste au CNRS avant d'orienter ses recherches sur les interactions entre les sciences biomédicales et les médias.

Les médias promettent des traitements ou des diagnostics simples et efficaces qui permettront enfin de prévenir et guérir toutes sortes de maladies. Pourtant, bien souvent, les promesses ne sont pas au rendez-vous. Les journalistes sont alors accusés de sensationnalisme. Mais, quels sont les critères qui suscitent l’intérêt des médias ? Quel est le rôle des chercheurs, des institutions scientifiques et des politiques de recherche dans cette surenchère de promesses ?

 

A 17H - TABLE RONDE avec les intervenants

 

 

 


 

MERCREDI 6 MARS À 20H30

L'ESPRIT CRITIQUE ET LES NOMBRES
L'esprit critique par les nombres,
L'esprit critique vis-à-vis des nombres

Conférence par Neset Mandi,
Directeur du Cercle de Zététique

 

L'esprit critique est aidé par les nombres : sans nombre, sans ratio, sans ordre de grandeur on ne sait pas de quoi on parle. Mais également, il faut faire preuve d'esprit critique contre :

- la surnaturalisation des nombres (numérologie)
- la divinisation des nombres (les affabulations autour du nombre d’or)
- la manipulation par les nombres (statistiques biaisées ou mal
présentées)
- les biais cognitifs autour des nombres (probabilités mal perçues, mal
comprises)