Atelier sur les préjugés sexistes et de genres

Télécharger le programme du Forum des Savoirs

 

 

 

 

 

 

 

Atelier de 9 conférences mensuelles

le dernier lundi à 20H30

Lieu : ATTENTION AU LIEU

Espace des Diversités et
de la Laïcité, 38 rue d’Aubuisson, 31000 Toulouse

PAF : Gratuit

Qu’est-ce donc qu’être homme, femme ou autre aujourd’hui ?

Depuis octobre 2014, l’Université Populaire de Philosophie a initié une série de conférences et d’ateliers mensuel-le-s sur les PRÉJUGÉS SEXISTES ET DE GENRES. Cette activité renforce un engagement constant de notre mouvement philosophique, acte notre participation aux combats pour l’émancipation féminine et contre toutes les formes de sexisme. Elle s’adresse aux
personnes de tous âges.

Au-delà des analyses et des constats, nous posons la question de savoir si la construction de l'individu dans notre société peut encore être genrée ? De la naissance à l’âge adulte les rôles de chacun dans notre société doiventils encore être déterminés en fonction du sexe ou plutôt en fonction de la représentation sociale et culturelle du sexe qu’est le genre ? Et plus généralement, notre société d’aujourd’hui a-t-elle encore besoin d'une répartition genrée des tâches pour fonctionner correctement ?

Dans ce cycle de conférences nous proposons donc de questionner la fabrication et la reproduction des préjugés sexistes et de genre dans le but d'éclairer les mécanismes du maintien des inégalités entre hommes et femmes.

Nous interrogeons différents thèmes en mettant un éclairage particulier sur les rôles, les injonctions sociales, les représentations et pratiques des féminités et des masculinités. Notre objectif n'est pas de proposer une morale des rapports hommes / femmes mais bien de faire un état des lieux, une analyse de la société dans laquelle nous vivons pour ouvrir la réflexion vers des évolutions possibles et favoriser l’émergence d’espaces au sein desquels le sexe n’est qu’une différence comme d’autres entre les individus.


LUNDI 28 OCTOBRE À 20H30

STÉRÉOTYPES MASCULINS ET FÉMININS DANS LE MONDE DE LA MODE

Conférence par Adrian Val, artisan créateur de mode

 

La femme mannequin, inaccessible et nue sous une robe transparente brodée de cristaux ou l'homme sportif de haut niveau amateur de montres et voitures de luxe qui s’affichent aujourd’hui partout sous nos yeux, dans les vitrines, sur les couvertures de magazines, affiches, médias et réseaux sociaux sont si éloignés de la réalité du commun des mortels, que nous éprouvons une difficulté sans cesse croissante pour nous identifier à de tels modèles. Jeune créateur couturier, mon métier est pour moi un moyen de lutter contre les discriminations sexistes ou liées à l’orientation sexuelle. A travers mes yeux d’artisan des textiles et en m’appuyant sur l’histoire de la mode, je vous propose un décryptage de notre époque, de notre société à travers les problématiques, persistantes liées au corps, aux sexes, aux genres, à l’intime et aux préjugés.

***

LUNDI 25 NOVEMBRE  À 20H30

L’IVG ET L’ÉMANCIPATION DES FEMMES
un droit menacé, un enjeu toujours d’actualité

Conférence par Alba Soler, sage-femme

 

L’histoire de l’interruption volontaire de grossesse remonte à la nuit des temps. Condamnée à des degrés divers selon les époques et les lieux, illégale, l’interruption volontaire de grossesse est aujourd’hui devenue, dans nos sociétés, légale et codifiée en prenant le nom d’IVG. De la condamnation à la légalisation et la dépénalisation, cette évolution raconte l’histoire de l’émancipation des femmes, où comment on passe de la culpabilité et la punition à l’affirmation d’un droit humain. Par ailleurs, l’interruption volontaire de grossesse pour pathologie pose le douloureux problème du choix et la difficulté d’apprécier, dans toute sa diversité, ce qui fait pour tout un chacun la valeur d’une vie.

***

LUNDI 16 DECEMBRE  À 20H30

MARY WOLLSTONECRAFT, ENTRE FÉMINISME ET RADICALISME

Conférence par Lynda Natan, philosophe, spécialiste des
femmes pionnières du 19ème sièclee

Femme de lettres, philosophe et féministe anglaise, elle fut considérée comme une pionnière majeure du féminisme. Elle fut connue pour son essai : Défense des droits de la femme. D’une tendance radicale, attachée au primat de la raison, elle défend les progrès que porte la Révolution française, dans un but d’une société réformatrice britannique. Elle juge ce qui se passe en France à la lumière de son pays. Elle remet en cause l’autorité des traditions au profit de la raison. Elle défend l’idée d’une perfectibilité humaine, une croyance au progrès et à l’égalité de tous. Elle défend le républicanisme.

***

LUNDI 27 JANVIER À 20H30

MASCULINITÉS ET VIOLENCES CONJUGALES

Conférence par Agnès Maison, sociologue de l’intervention sociale et du
changement. Co- animatrice d’un groupe de paroles d’auteurs de violences
évincés du domicile conjugal, Association Vivre Autrement les Conflits
(AVAC).

 

Dans le cadre présentiel, les auteurs de violences conjugales sous contrôle judiciaire en Haute-Garonne sont contraints à participer à 4 séances au sein d’un groupe de paroles. Il s’agit de les amener à un processus de responsabilisation en vue d' éviter la récidive. La conjugaison d’une approche psychothérapeutique et sociologique vise à permettre la prise de conscience que les femmes doivent être mises sur un pied d’égalité avec les hommes. Dépasser les stéréotypes dans lesquels femmes et hommes sont pris pour prévenir la violence domestique passe par une déconstruction des modèles masculin et féminin qui ont fondé l’ordre social et conduit à l’asservissement des femmes.

***

LUNDI 24 FEVRIER  À 20H30

UNE MALADIE FÉMININE TABOUE : L'ENDOMÉTRIOSE

Conférence par Geneviève Bonifait
Assistante sociale, psychodramatiste et sophrologue

 

Décrite pour la première fois en 1860, 180 millions de femmes en sont atteintes dans le monde et 2 femmes sur 10 en France… Cette maladie chronique aux conséquences qui peuvent être extrêmement invalidantes touche au taboue ancestral des menstruations. Les diagnostics tardifs, les traitements insuffisants, le manque de formation des médecins trouvent leurs sources dans une acceptation fataliste de la souffrance des femmes. Les femmes ont rompu le silence et ont pris la parole sur les réseaux sociaux, l'endométriose a été médiatisée depuis une dizaine d'années. Ce n'est qu'en décembre 2017 qu'une première étude d'envergure (encore en cours) a été initiée en France.

***

LUNDI 30 MARS À 20H30

LA MARCHE DES FEMMES

Conférence par Marie-Thérèse Martinelli
Ancienne conseillère auprès du cabinet de la rectrice en charge de l’égalité
filles/garçons dans le système éducatif. Membre du secrétariat de la Marche
Mondiale des Femmes - France.

 

Forte d’une longue expérience de militante féministe, je vous propose de faire le point de la situation des femmes dans le monde, dans la sphère du travail, dans l’éducation, dans la sphère domestique, à travers les rapports institutionnels, mais aussi à travers mon expérience vécue sur le terrain, aux côtés de la Marche Mondiale des Femmes. Nous verrons comment identifier dans ces différentes situations comment se construisent les inégalités, la hiérarchisation des valeurs masculines par rapport aux féminines, l’influence des cultures, des coutumes, des religions dans les rapports sociaux de sexe.

***

LUNDI 30 MARS À 20H30

TRAITE DES ÊTRES HUMAINS,
LES FEMMES PREMIÈRES VICTIMES

Conférence par Jocelyne Bourgoin, professeur d’Economie et de Gestion,
féministe et ancienne membre du MLF et du MLAC, bénévole pendant 15
ans à Paris dans l'association Montgolfière, qui apporte aide aux
demandeurs d’asile, et à Toulouse du service migrants du Secours
catholique.

Des réseaux très structurés utilisent la misère économique et le manque d’instruction pour recruter des femmes et les livrer à la prostitution. C’est le cas notamment au Nigéria, particulièrement dans l’Etat d’Edo. Les femmes doivent rembourser des sommes astronomiques aux recruteurs, la plupart du temps des femmes, les « Madams » (le plus souvent elles-mêmes des anciennes prostituées) pour financer leur passage en Europe. Muselées, terrifiées par le serment dit « Juju », elles sont menacées de mort ainsi que leur famille si elles ne remboursent pas les sommes engagées par le réseau ou si elles dénoncent leurs proxénètes. C’est le sort de milliers de femmes que je me propose de raconter à partir de trajectoires personnelles.

***

LUNDI 25 MAI  À 20H30

FLES LUTTES DES FEMMES RURALES BRÉSILIENNES POUR CONSTRUIRE UNE ALTERNATIVE ÉMANCIPATRICE

Conférence par Héloïse Prévost, docteure en sociologie, militante féministe
et co-réalisatrice du film "Femmes rurales en mouvement", Prix du Jury du
13ème Women’s Worlds Congress et Prix du "Meilleur documentaire
indépendant" des 36èmes rencontres de cinéma latino-américain

 

Le capitalisme et le patriarcat s'attaquent aussi bien à l'environnement qu'aux femmes et autres groupes minorisés. Au Brésil, le contexte actuel suivant l'impeachment de Dilma Roussef, n'a fait qu’accélérer les conséquences dévastatrices de cette logique mortifère. Dans leurs communautés et au sein de mouvements sociaux, les femmes rurales organisent la résistance et construisent des alternatives basées sur le féminisme et l'agroécologie. En enquêtant, depuis 2014, auprès de femmes rurales mais aussi auprès de membres d'ONG et de l'université au Brésil, il a été question de comprendre leurs luttes, tant quotidiennes que sur la scène politique. "Il n'y aura pas d'agroécologie sans féminisme" scandentelles. Comment s'organisent leurs résistances ? En quoi le féminisme et l'agroécologie peuvent révolutionner leur vie et la politique ?

***

LUNDI 22 JUIN À 20H30

LA CONDITION FÉMININE EN ÉGYPTE ANCIENNE

Conférence par Emmanuelle Giroux, philosophe,
co-fondatrice d’APSG

 

Les femmes de l'époque pharaonique occupaient une place en droit et en fait quasiment égale à celle des hommes. Pouvoir politique, pouvoir économique, carrières professionnelles, liberté individuelle, vie quotidienne, nous étudierons quelle était la condition féminine en Egypte ancienne, ce qui la distinguait de celles des hommes et en quoi elle apparaît aujourd'hui extraordinairement moderne.

 

***

 

Retrouvez les podcasts des conférences des années précédentes sur notre audiothèque

 

***

Archives de l'Atelier